Lors d’une récente visite du site des Hauts de Mazargues avec Valérie BOYER, Députée et Présidente du Groupement d’Intérêt Public du Grand Projet de Ville et Raphaël Le MEHAUTE, Préfet Délégué à l’égalité des chances, j’ai insisté sur la nécessité d’une rénovation urbaine d’importance sur les quartiers de la Soude, de la Jarre et de la Cayolle en lien avec les quartiers de Mazargues, des Baumettes et du Roy d’Espagne.

Lors du Conseil d’Administration du GIP du Grand Projet de Ville, qui s’est tenu le 14 février, j’ai pu une nouvelle fois rappeler l’urgence d’une intervention de grande ampleur de l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine (ANRU) sur nos quartiers.

[stream flv=x:/didier-reault.fr/wp-content/uploads/2011/03/233751_HD_1957_marseille_locale_100311.flv embed=false share=false width=580 height=326 dock=true controlbar=over bandwidth=high autostart=false /]

Le projet global de Rénovation Urbaine, voulu par Guy TEISSIER, Député et Maire des 9ème et 10ème arrondissements, a été validé et sera donc proposé à l’ANRU dans les semaines qui viennent.

La rénovation urbaine des Hauts de Mazargues représente un investissement de près de 70 millions d’Euros ; cette dépense est financée pour un peu plus de 20% par l’Etat, à la même hauteur par des bailleurs sociaux, ces crédits étant complétés par les aides – selon leur compétence – de la Ville de Marseille, de la Communauté Urbaine, du Conseil Régional et du Conseil Général.

A l’aube de la création du futur Parc National des Calanques, les Hauts de Mazargues doivent être pensés pour en devenir une véritable porte d’entrée. La transition entre les quartiers habités et les espaces naturels se fera à partir du futur boulevard urbain sud, par une voie de liaison douce passant par un parc paysager qui sera créé sur une partie des terrains de la Jarre.

Nous devons également profiter de cette formidable opportunité pour désenclaver les quartiers de la Cayolle et de la Soude en terme de circulation et de transport en commun, aménager les espaces publics délaissés et requalifier le parc de logements.

Afin d’associer aux avancées du projet l’ensemble des habitants, des Comités d’Intérêts de Quartier, et des associations intervenant sur le secteur, une charte de gestion urbaine de proximité a été élaborée ; elle constituera un véritable outil de concertation et de propositions destiné à améliorer le « mieux vivre ensemble » que nous espérons tous.

C’est un vrai défi ! Croyez bien que je suis heureux de pouvoir le relever avec vous !

23 commentaires sur “Les Hauts de Mazargues sur la voie de la rénovation”

  1. Hervé S dit :

    Un programme de rénovation : un horizon pour nos quartiers sud dits « privilégiés » !!! et ignorés de ceux qui n’ont de social que leur étiquette politique.

    Ce défi, merci de le relever. Je m’inscris avec vous pour y travailler et ensemble le relever.

  2. Bellagio dit :

    Effectivement c’est une bonne chose que le projet ANRU ait retenu ces quartiers sud de marseille. C’est l’occasion de redonner, au delà de la réhabilitation, une vrai dimension sociale à ces quartiers et faciliter la réinsertion des habitants. Merci Monsieur Réault pour le travail déjà accompli.

    • Didier Reault dit :

      Pour que ce projet soit retenu, il a vraiment fallu se battre.

      Ici, à Marseille, nous avons mené un vrai combat avec Guy TEISSIER.

      A Paris, au siège de l’ANRU, ce sont Guy TEISSIER, Valérie BOYER et Jean-Claude GAUDIN qui ont pu obtenir les crédits nécessaires à ce grand projet de ville.

      Mais le travail ne fait que commencer. Maintenant, il faut engager les programmes, les concertations et favoriser l’adhésion de tous.

      Merci de vos encouragements. Ils seront utiles.

  3. j. ANDRA dit :

    Une rénovation urbaine d’importance des quartiers de la Soude, de la Jarre ET de la CAYOLLE est bien une nécessité telle que vous la notez à l’alinéa 1. Mais l’ANRU ne concerne que les HAUTS DE MAZARGUES (cf. al. 4). Quid de LA CAYOLLE ? Ce quartier , sa voirie a souffert pendant au moins les quarante dernières années et souffre encore d’une insuffisance, pour ne pas dire absence, d’entretien alors que l’urbanisation s’est développée.
    Nous espérons que cette rénovation ne soit qu’un début et que vous parviendrez à la poursuivre pour le bien de tous, car rénover c’est investir, investir est visible plus qu’entretenir. Je vous souhaite de parvenir à relever ce défi et vous remercie pour le travail déjà accompli.

  4. Stioui dit :

    Pas question de laisser construire un immeuble place de la Martheline-Barquière, il y a suffisamment de bâti dans la zone, peu de moyens financiers et d’autres priorités. Occupez-vous déjà de l’existant.

    • Didier Reault dit :

      Justement, il s’agit de s’occuper de l’existant, maintenant. D’ailleurs, un certain nombre de travaux vont commencer cette année sur l’ensemble des groupes HLM de la soude. Ils sont menés par les bailleurs sociaux avec des financements de l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine.

      Ces financements ne sont accordés qu’à la condition de construire des logements neufs. Les emplacements de ces logements ne sont pas définitivement arrêtés. Toutefois, le foncier existant n’étant pas très important, il et vrai que le site dont vous parlez est envisagé.

      Tout près de chez vous, également, le stade rouvier (qui, aujourd’hui, n’en a que le nom…) va être complètement refait avec des vestiaires et une conciergerie, pour plus de sécurité. C’est une véritable bonne nouvelle pour les jeunes de ce quartier.

      La Rénovation Urbaine est une véritable opportunité pour votre quartier. Vous y serez associé pour qu’elle soit une vraie réussite.

  5. ed dit :

    bonjour, est ce que les immeubles de grande hauteur (tours) av. de la soude et av de la martheline sont destinés à disparaitre pour laisser place à des logements à taille plus humaine ou des espaces verts..
    les conserver dans le cadre d’une réhabilitation du quartier serait regrettable.

    • Didier Reault dit :

      La Rénovation Urbaine ne veut pas dire « tout démolir pour tout reconstruire ». L’ensemble des immeubles de la soude vont être rénovés et les espaces publics réaménagés. Il n’y aura pas de démolitions.

      Sur le quartier de la Soude, ce sont les espaces publics qui feront l’objet des interventions principales.

  6. ladoux dit :

    Quels sont les réels projets concrets de construction de batiments sur les hauts de mazargues d’ici les prochaines années ? Est il prevu la construction d’immeubles de grandes surfaces ? Et la surface des parcs dont vous parlez ?

    • Didier Reault dit :

      Il s’agit avant tout d’une requalification urbaine qui part de l’existant pour l’améliorer, notamment en terme de desserte en transport en commun, de voirie, d’espaces et d’équipements publics (places, écoles, stades, etc…)

      Les organismes HLM doivent remettre à niveau leur parc de logements et, dans le même temps de nouveaux logements que nous souhaitons, avec Guy TEISSIER, le député et maire du secteur, en accession à la propriété en grande partie. Ils devront être à des hauteurs raisonnables et respecter les règles de basse consommation. Pas d’immeuble à grande hauteur…

      Le parc de la jarre s’étendra sur 7 hectares et sera directement accessible par le Boulevard Urbain Sud. Il est fortement envisagé d’y installer une maison du parc national des calanques ou, peut-être, le siège de ce parc.

  7. Ed dit :

    Bonjour, le bout de l’avenue de la martheline est une impasse qui sert de rassemblement le soir ( nuisances, tapage nocturne)et qui régulièrement est jonche de détritus ( canettes, verres, etc…). Ce grand espace ne pourrait il pas être utilise pour quelque chose d’agreable (espace vert par ex). Par ailleurs quand allez vous signaler aux véhicules que la martheline est une impasse, cela leur évitera de faire demi tour et de repartir en trombe , et un ou deux ralentisseurs éviteraient que le bout de cette rue soit pris comme un circuit …( il y a peu une voiture est venu percuter un éclairage , un jour ce sera un gamin )
    Merci d’y penser. Cordiales salutations

  8. Mae dit :

    J’ai lu plus haut que ds le quartier soude il n’y aura aucune démolition- reconstruction. Comment pouvez vous espérer une réhabilitation urbaine sans commencer a Déconcentrer ces grands ensembles de hlm. La mixité sociale ça commence peut être par cela sinon c’est du saupoudrage et/ou de l’argent public gaspille. Vous ne mixez rien car vous fixerez toujours les mêmes populations avec les mêmes problèmes…

  9. Devita dit :

    Vous dites qu’il n’y aura aucune démolition-reconstruction à la Soude, alors que je viens de lire dans le journal 3 bâtiments vont être détruits ???? je ne comprends plus !!!!!

    • Didier Reault dit :

      J’ai bien précisé qu’il s’agissait de la Soude où il n’y aurait pas de démolitions. Par contre, sur le quartier de la Cayolle, quelques unes sont effectivement prévues avec des relogements avant qu’elles soient effectuées. J’espère vous avoir rassuré. Bien a vous !

  10. LaurentB dit :

    Quid du calendrier du Bv Urbain Sud ?

    • Didier Reault dit :

      La communauté urbaine a annoncé des premiers travaux en 2014… Le dossier technique est semble-t-il prêt à passer le cap de l’enquête publique. Reste à décider du mode financement des 250 millions d’Euros. C’est la responsabilité du président CASELLI !

  11. asmacor dit :

    Monsieur,

    nous habitons en lisière du futur parc de la jarre; est-il prévu que ce parc soit fermé? nous craignons qu’il se dégrade rapidement s’il reste ouvert la nuit…

    Merci pour ce projet.

    bien cordialement.

  12. delhomme dit :

    Bonjour. Nous avons acheté un appartement neuf dans une copropriété dite de standing par le promoteur Bouygues,située au 2 avenue de la Barquière. Alors,vous devez penser que nous ne sommes pas concernés par la rénovation du quartier. Et pourtant,nous souffrons de nuisances sonores importantes causées par la circulation automobile. Dans les appartements bbc ça va. Mais il ne faut pas ouvrir les fenêtres,ni manger sur le balcon,à Marseille !!! Ni profiter du jardin. Bouygues a conservé l’ancien mur alors sans habitations !!! Il faut un mur anti-bruit,avec une réfection de la chaussée dégradée du chemin du Roy d’Espagne qui borde la copropriété. Qu’il soit fait des mesures de bruit ambiant et on constatera que nos doléances sont justifiées. Nous avons nous aussi droit au calme dans ce 9°arrondissement où nous ne souhaitons que passer une retraite paisible. Merci pour votre compréhension.

    • Didier Reault dit :

      Bonjour
      Tous les habitants qui habitent le territoire des hauts de Mazargues sont concernés par la rénovation urbaine. En effet, cette rénovation urbaine ne consiste pas uniquement, comme on a trop tendance à la croire, à démolir et reconstruire ou améliorer des logements sociaux. C’est aussi le moyen de repenser et de refondre l’espace urbain publique : circulations, voiries, transports en commun, cheminements doux, éclairage, etc…
      Dans cet esprit, le chemin du roy d’espagne fera l’objet d’un réaménagement avec la mise en place d’un bitume dernière génération qui minimise les nuisances sonores.
      Pour être mieux informés et participer à la concertation publique, vous retrouverez dans la rubrique agenda de ce site les dates des ateliers urbains participatifs qui organisés dans le cadre de la Rénovation Urbaine. Ils sont pour vous. N’hésitez à participer.
      Bien à vous.

  13. Je n ai pas vus le temps passer, je vous remercie pour ce plaisir passe sur votre page.

Laisser un commentaire