Une plateforme pétrolière à la porte du futur Parc National des Calanques ? Et puis quoi encore ?

Posté le 5 février 2012, Catégorie(s) : Méditerranée vivante

Depuis plusieurs semaines, les médias évoquent de plus en plus souvent la possibilité d’une implantation d’une plate-forme pétrolière au large de Marseille. J’ai eu l’occasion de m’exprimer sur ce sujet mais, me semble-t-il, de façon trop succincte pour que les enjeux puissent être bien compris.

Je souhaite donc vous livrer mon analyse partagée avec d’autres élus de la Ville de Marseille mais aussi avec le Parc National de Port-Cros, le Groupement d’Intérêt Public des Calanques que préside Guy TEISSIER, les réserves naturelles de Scandola et des Bouches de Bonifacio, le sanctuaire PELAGOS, l’IUCN ainsi que de nombreuses ONG.

Le Parc National des Calanques, Vite !

Posté le 15 octobre 2011, Catégorie(s) : Marseille Ville Métropole, Méditerranée vivante

Le Parc National des Calanques représente la seule chance pour les Calanques de disposer d’un outil efficace pour mieux gérer et surveiller leurs territoires, mais aussi prévenir, contrôler, et sanctionner des pratiques indignes de notre société.

Il garantira des conditions fortes de protection, de restauration et de valorisation des territoires classés en cœur et instaurera une solidarité écologique entre les espaces marins et terrestres, et entre le cœur et les espaces environnants.

Chacun doit désormais se mobiliser pour soutenir ce projet prêt à aboutir, et dont on se rend bien compte, jour après jour, qu’il est indispensable à la sauvegarde de notre littoral.

Les calanques sur le sentier du Parc National

Le 11 Février dernier, l’Assemblée Générale du Groupement d’Intérêt Public (GIP) des Calanques a approuvé, à une très grande majorité, l’avant-projet de charte du futur Parc National des Calanques. Cette charte sera l’outil cohérent de protection, de valorisation et de gestion des espaces remarquables qui constitueront le Parc National.

Les Hauts de Mazargues sur la voie de la rénovation

Posté le 17 janvier 2011, Catégorie(s) : Le 9/10, un secteur d'avenir

Lors d’une récente visite du site des Hauts de Mazargues avec Valérie BOYER, Députée et Présidente du Groupement d’Intérêt Public du Grand Projet de Ville et Raphaël Le MEHAUTE, Préfet Délégué à l’égalité des chances, j’ai insisté sur la nécessité d’une rénovation urbaine d’importance sur les quartiers de la Soude, de la Jarre et de la Cayolle en lien avec les quartiers de Mazargues, des Baumettes et du Roy d’Espagne.