Le Conseil Général des Bouches du Rhône doit et peut baisser ses impôts

Avec un budget de près de 2,5 Milliards d’Euros, le Conseil général des Bouches du Rhône est l’un des plus riches de France. Depuis 65 ans, cela permet à la majorité socialo-communiste toutes les grandeurs et toutes les petitesses. Grandeur lorsqu’il annonce 500 millions d’Euros d’investissements, petitesse lorsqu’il continue à ponctionner sans vergogne les forces vives de ce département de plus de 310 Millions d’Euros.

Le Conseil Général est l’un des premiers investisseurs publics de France. En construisant et rénovant des collèges (110 millions d’€) comme celui du Vallon de Toulouse, en modernisant et en réaménageant des routes (80 millions d’€) comme la route départementale au niveau du Redon, en participant au développement des communes (100 millions d’€), en participant au développement des transports en commun, en soutenant la recherche et l’enseignement supérieur… le Conseil général est dans son rôle.

En s’acquittant pour plus d’un milliard d’Euros de ses missions d’aides sociales, d’insertion, de soutien aux personnes âgées et aux personnes handicapées, il est aussi le rôle que lui confie la loi. Même si l’on peut estimer que celle-ci est trop généreuse dans certains domaines, le Conseil Général a le devoir de la mettre en œuvre.

Ce qui est plus contestable, c’est le zèle avec lequel cette majorité socialo-communiste s’évertue à offrir des bonus sociaux sur chacune de ces politiques.

Premier bonus : la « prime de noël ». Alors que le Conseil général consacre déjà près 460 Millions d’Euros aux diverses politiques d’insertion (RMI, RSA, etc…), un budget de 10 Millions supplémentaire est prévu pour offrir, au moment de Noël, une prime à ceux qui sont déjà bénéficiaires de toutes ces allocations. Est-il normal de rajouter une telle cerise sur un si gros gâteau ?

Deuxième bonus : les 28000 ordinateurs portables donnés aux collégiens sous prétexte de réduire la fracture numérique. Ce sont 15 millions d’Euros qui sont ainsi dépensés annuellement sans évaluation de l’utilité pédagogique d’un tel dispositif. En équipant sérieusement les collèges de classes numériques mobiles, il est possible de réduire cette dépense de moitié.

Troisième bonus : certaines associations ou organismes soutenus historiquement par le Conseil général bénéficient d’un régime de faveur dans l’attribution de leur financement ou subvention. Par exemple, comment accepter la hausse des financements de fonctionnement accordé au SDIS (sapeurs pompiers) lorsqu’ils sont occasionnés par l’accroissement des personnels administratifs ?

D’autres bonus existent. Il serait trop long ici de les énumérer. Leur suppression ou leur diminution doivent permettre de diminuer les impôts qui vous sont réclamés. Pour le Conseil général, il s’agit de la Taxe sur le Foncier Bâti. Cette taxe, dont le taux est de 15,05%, lui rapporte 312 millions d’Euros.

En supprimant « la prime de Noël », en organisant différemment ORDINA 13 au sein du collège, en contrôlant systématiquement l’utilisation des fonds publics, nous estimons que 20 millions d’Euros pourraient ainsi être rendus à tous ceux qui sont possèdent un logement, en baissant dans un premier temps le taux de la taxe foncière de 15 à 14%.

Les esprits chagrins et les professionnels du misérabilisme, en ce jour de 1° mai, objecteront que l’on prend aux plus pauvres pour donner aux plus riches. C’est faux !

A cela, il est facile de répondre que l’achat d’une résidence principale pour une famille dont les deux parents travaillent n’est pas le symbole d’un luxe mais constitue le résultat d’efforts qui doivent être reconnus à leur juste valeur. Même chose pour l’acquisition d’un bien locatif qui permettra bien souvent d’améliorer une retraite de salarié.

Une taxe foncière trop importante pénalise doublement des familles qui paient tous les impôts et qui ne bénéficient d’aucune aide publique comme les aides au logement ou bien les bourses pour leurs enfants scolarisés. C’est injuste !

Une taxe foncière trop importante participe également au renchérissement du coût du logement locatif puisque le propriétaire la répercutera sur le loyer. C’est intolérable !

Notre groupe UMP, Nouveau Centre et apparentés au Conseil Général a proposé une telle mesure d’économie qui, bien sûr, a été repoussée par l’équipe socialiste alliée aux communistes tous trop heureux de pouvoir disposer de votre argent pour alimenter un électorat ainsi captif.

Nous sommes convaincus de la justesse de nos propositions et nous persisterons dans cette voie de la raison.

15 commentaires sur “Le Conseil Général des Bouches du Rhône doit et peut baisser ses impôts”

  1. DERONCE dit :

    Globalement, je partage totalement cette analyse.
    Dans un 1er temps, la mise en place d’un audit (ss forme de commission) devrait être votée pour évaluer l’impact de la dotation (généreuse) des PC portables à tous les collégiens. Une participation des familles, même forfaitaire aurait été judicieuse et « responsabilisante » à mon avis.
    Effectivement, les ménages à revenus moyens (parents salariés), ont peu de retour sur investissement de la part du CG 13, pour ne pas dire pas du tout…
    Je paie 3.500 d’impôts et 2 taxes foncières…
    Bon courage et merci.
    ZD

    • Didier Reault dit :

      Merci de ce soutien. Sachez que c’est un combat qui sera long et difficile tellement les habitudes sont prises. Mais nous le mènerons…

      Le conservatisme ne niche pas toujours là où on le croit…

  2. Lyon jean-philippe dit :

    je pense que des subventions avant d’être attribuées devraient être sévèrement contrôlées. Certes les pompiers c’est bien mais ce dont ils ont besoin avant tout c’est de budget d’équipement et de personnel actif, le personnel administratif me semblant inopérant. Priorité à l’action S.V.P.! Et surtout plus de subventions à des associations fantoches.

    D’autre part j’ai lu dans le nouvel « Accents » n° 204, page 22, que le netbooks (mini ordi. individuel) faisait son entrée pour essai dans 7 collèges du département ce qui augure pour bientôt une généralisation coûteuse et inefficace car si c’est pour permettre aux élèves de prendre des notes en classe j’ai des doutes sur leurs facultés à apprendre, sans formation, à se servir rapidement d’un clavier AZERTY. Quant à échanger immédiatement des devoirs et des cours avec leurs profs à domicile je dis : bien joué ! Les profs vont certainement apprécier d’être figés, chez eux, sur leur ordi. Ils vont pouvoir réclamer, à juste titre, des augmentations de salaires . Puis, à la longue, cela risque d’aboutir à de nouvelles suppressions de postes puisque les enseignants pourront ainsi traiter de plus nombreuses classes voire des collèges. Et puis quel bonheur pour les remplacements éventuels : un prof. malade ? pas grave branchez-vous sur son ordi. c’est pareil ! Et pour peu qu’on installe de magnifiques écrans plats dans chaque classe le prof pourra faire cours sans se déplacer ! Mais suis-je bête ! Un écran dans chaque classe c’est stupide! Le C.Général offrira à chaque foyer un récepteur ainsi les élèves n’auront même plus à se déplacer vers l’école! Chouette celà va améliorer la circulation aux heures de rentrée scolaire . Idée à creuser.

  3. Chanaleilles dit :

    Je confirme, pour en être à mon troisième gamin équipé d’un ordinateur par le CG13, que les ordinateurs donnés aux collégiens, c’est du fric jeté par les fenêtres.

    Dans toutes les familles qui en sont équipées, les gosses ne s’en servent pas, ils ne sont pas assez puissants et permettent peu de chose, sauf éventuellement … travailler (et encore, pas pour de nombreuses matières, peu de professeurs s’en servent, et les enfants ne les utilisent que très peu de temps dans l’année).

    Pour un enfant de 12 à 14 ans un ordinateur n’est pas synonyme de travail, mais de jeux, ou de tchats sur internet, comme ces ordinateurs-là ne le permettent pas, ils ne s’en servent pas.
    Et pour cette raison, comme ils ne sont pas recyclés ou récupérés par le CG13 en fin de collège, les familles qui en ont déjà un s’en débarrassent rapidement, on les retrouve à Emmaüs ou jetés, …

    Beau gâchis, et belle gabegie d’argent public !

    Dans n’importe quelle entreprise ou collectivité qui se veut responsable, on se doit de mettre en oeuvre une évaluation et un suivi des mesures engagées, afin d’en mesurer l’impact et l’efficacité, et si nécessaire de les modifier (voire de les supprimer) pour mieux les adapter aux besoins.

    Le CG13 se doit d’être exemplaire en matière d’utilisation de nos impôts. S’il n’a rien à se reprocher, il ne devrait pas faire obstacle à de telles propositions, ni s’y soustraire, mais au contraire les adopter comme garantes d’une meilleure gestion, à la fois saine et transparente.

    • Luc Stenger dit :

      Bonsoir,

      j’ajouterais qu’un magasin d’informatique d’occasion au bas de la rue Colbert en a en quasi permanence un certain nombre en stock qui sont à vendre…

      merci à Didier Réault pour son combat !

  4. Jean-François GUIEU dit :

    Oui, je partage très largement l’analyse faite par Monsieur Réault et quand il dit que ce sera dur de se faire entendre, je le comprends à 100%.
    La direction du CG13 se montre « sans partage » au niveau des idées .
    Rien de bien ne peut venir de l’UMP !
    Avec un tel raisonnement comment prendre au sérieux la présidence ?
    Merci, Monsieur Réault, pour votre engagement, et pour vos idées chargées d’équité .

  5. Mussa Charles dit :

    Quand on pense à ce que les impots locaux nous ont retires notamment la taxe ordures menagere + 23% et que l’on apprend qu’une partie de cette somme est partie dans poches Guerini comment ne pas etre scandalise . Je pense aussi à toutes ces associations qui nous pompent helas cette liste n’est malheusement pas exaustive
    Je compte sur vous pour denoncer toutes ces malveillances et d’exiger que la justice face vite et bien son travail .
    comment peut on faire respecter nos lois avec des dirigeants vereux
    L’argent des contribuables doit etre quelque chose de sacre et nos elus doivent etre exemplaires il en va de la bonne application de nos lois et de la securite des citoyens

  6. sabrina dit :

    je suis d accord sur toute la ligne avec.M..Reault.Il faut faire frond a tous ces gachis.On est Solidaire avec vos demarches.

  7. applanat dit :

    Je partage les diiférentes réflexions sur la dotation des ordi 13 ayant une ado qui eu cet ordi (fini à Emmaus) qui n’a jamais fonctionné du reste.
    Il est vrai que les élèves des collèges ont la chance d’avoir cet outil mais la mise à disposition est à revoir, pourquoi ne pas créer des postes d’enseignants qui pourraient apprendre aux élèves qui n’ont la chance d’avoir un ordi à leur domicile (ça existe encore) le maniement informatique à travers des ordi qui resteront au collège ou d’autres systèmes qui seraient peut-être moins honéreux mais surtout qui serviraient à quelque chose ?

  8. SAUTERELLE dit :

    L’argent « gaspille » pour les ordinateurs, ma petite-fille en a eu un il y a 3 ans ET IL N’A SERVI A RIEN ! me met en accord avec chanaleilles, trop tôt .

    Dans notre époque où nos anciens sont de plus en plus nombreux, il est impensable que l’APA diminue, là, l’argent serait bien employé pour le confort de vie de personnes agées qui malheureusement sont souvent malades et trés seules, il faut les entourer l’argent il y en a au CG.

    Merci Monsieur REAULT de vous impliquer autant, nous sommes derrière vous.

  9. Bernard Didier dit :

    Bonjour; bien sur que votre constat est pertinent et le combat juste. Les ordinateurs « gracieusement » offerts sont parfaitement inutiles et sont une dépense collective importante, il serait plus judicieux d’équiper correctement les classes et très jeune en ordinateurs; et surtout de former les enseignants, mes deux enfants ont été dotés et jamais un cours n’a été effectué avec, sans compter le « traffic » qui s’est opéré avec ces appareils. La majorité socialo-communiste « achète  » une partie de la population avec tous ces bonus, mais elle assèche les forces des personnes qui travaille, elle tire vers le bas les initiatives; elle apauvrie la région, si travailler pour etre propriétaire de son logement principal( et donc etre sur taxer) est une tare ;il ne faut pas s’etonner qu’avec une petite moitié des gens qui paient l’impot la ville de Marseille soit si peu attractive.
    Monsieur REAULT, continuez le combat engagé, sachez que vous etes soutenu.
    BD.

  10. Nadia dit :

    Tout le monde semble faire une fixation sur les ordinateurs portables offert aux collegiens moi j’y suis favorable car de nombreux enfants s’en servent pour etudier et l’informatique est l’avenir de nos enfants. Mr Reault, je pense plutot a surveiller de nombreuses associations qui se remplissent les poches au détriment des familles pauvres: exemple: vendre de la nourriture a des familles alors que ces colis sont subventionnes par le cg ou bien des sorties subventionne pour des zones sensibles alors que c’est les responsables des associations qui s’en mettent pleins les poches.plus de contrôles dans les associations ferraient certainement de grosses économies. Plutot que de regretter de subvenir aux besoins de nos enfants qui sont innocents et merritant, allez plutot voir les adultes verreux.

    • Didier Reault dit :

      Je suis favorable à l’apprentissage de l’informatique au collège par nos enfants. Toutefois, je pense que cet apprentissage doit être encadré par les professeurs et ne doit pas se résumer au don d’un ordinateur portable…

      Pour le contrôle des associations et de ceux qui les gèrent, celà est indispensable et doit être plus systématique. Et, en cas de fraude, très sévèrement sanctionner…

  11. Bravo, c est un plaisir de vous suivre

  12. Bravo, c est un plaisir de vous suivre

Laisser un commentaire