Notre candidature est déposée

Posté le 17 janvier 2011, Catégorie(s) : Pour un nouveau Conseil général

Passage obligé pour tout candidat à une élection : le dépôt de candidature à la Préfecture des Bouches du Rhône.

Ce 15 février, avec Isabelle GAUDIN, ma suppléante, nous avons donc sacrifié à ce rituel républicain comme de nombreux candidats de l’ensemble du département.

Pour assurer une meilleure parité entre les hommes et les femmes, la présence d’une suppléante ou d’un suppléant est effectivement la nouveauté de ce scrutin cantonal.

Nous entamons cette campagne avec enthousiasme et espérons vous faire partager nos projets pour le canton de Mazargues.

21 commentaires sur “Notre candidature est déposée”

  1. nathalie dit :

    habitante de Mazargues, je soutiens Didier REAULT et lui souhaite bonne chance !!

  2. Frédérique dit :

    De tout coeur avec vous, mais je suis confiante quant au résultat …

  3. joseph dit :

    Bravo à Monsieur RÉAULT pour son dévouement à la ville de Marseille et plus particulièrement à son canton de Mazargues et aux calanques. Tout notre soutien l’accompagne: bonne chance !!!

  4. besagne dit :

    Au moins avec REAULT et GAUDIN,nous avons des « indigénes »,des gens qui habitent,vivent et connaissent Mazargues,comme tous les quartiers sud de MARSEILLE.
    Pas comme certains adversaires,qui n’arrivent pas à faire leur trou dans les quartiers nord et cherchent fortune chez nous.
    Ils vont vite retourner d’où ils viennent……!

  5. Bellagio dit :

    Didier REAULT est un homme de terrain, on le connaît bien dans ce canton de Mazargues. A l’écoute de tous les acteurs de la vie locale et des mazarguais, il oeuvre pour améliorer notre quotidien. Je suis satisfait de voir le travail réalisé par ce candidat qui défend les projets qui vont faire du bien à nos quartiers comme le Parc des calanques ou le programme de rénovation urbaine des hauts de mazargues. C’est bon de savoir que de grands projets arrivent dans nos quartiers et préparent l’avenir. Bonne Campagne à vous!

  6. christiane bruguier dit :

    merci pour

    votre dévouement continuez on vous

    admire bon courage

  7. P. DUMARTIN dit :

    Souhaitons que les marseillais du 9e prennent conscience de la chance de vous avoir auprès de nos maires MM. Gaudin et Teissier. Nous comptons sur votre équipe pour que notre quartier soit un exemple dans notre ville. Pas toujours facile, il est vrai, de contenter tout le monde mais avec des élus de « chez nous » , le dialogue et la compréhension du terrain passent mieux.
    Bon courage !

  8. Jean-François GUIEU dit :

    En tant que professeur d’EPS je puis témoigner que Monsieur REAULT Didier est un homme très attentif aux élèves de son secteur.
    Son écoute de grande qualité, au sein des collèges, se combine toujours avec une action concrète quand les perspectives tracées sont réalistes.
    Conscient des enjeux noués dans l’éducation de la jeunesse, il sait donner aux enseignants les moyens de travailler tout en leur accordant sa totale confiance. Merci.

  9. Didier Reault dit :

    Merci à tous de vos encouragements et de votre soutien.

    C’est très agréable lorsque l’on est en campagne !

    A bientôt !

  10. SAUTERELLE dit :

    bravo mr reault nous connaissons votre professionalisme, je vous soutien pleinement, Mr Teissier ne s’est pas trompé lorsqu’il vous a prit sur sa liste.

  11. Amandine dit :

    Vous etes un homme sur qui le 9ème arrondissement peut compter.
    Bonne chance pour votre campagne !

  12. Sylvaine dit :

    Conseiller général du canton de Mazargues depuis 10 ans, Didier REAULT est un homme qui va régulièrement sur le terrain.
    Il s’investit à fond dans tout ce qu’il entreprend et veille à ce que le conseil général s’implique et participe à l’amélioration des quartiers de son canton.
    Je lui souhaite bonne chance pour cette élection et espère de tout coeur qu’il l’emportera.

  13. M34 dit :

    Dernière ligne droite, dernier coups de collier pour concrétiser votre présence continuelle sur le terrain de Mazargues et celui plus vaste de Marseille
    A la semaine prochaine

  14. Jean-François GUIEU dit :

    Monsieur REAULT, ça va passer !

    • Didier Reault dit :

      Merci de vos encouragements !

      Dans cette élection, j’étais la cible de tous mes concurrents qui, dans un élan d’opportunisme électoral (enfin, le croyaient-ils) se sont coalisés contre le Parc National (PS, Verts, Front de Gauche, etc…). Ils sont tous passés à la trappe de l’abstention et du FN.

      Lorsque l’on a des convictions, on les défend jusqu’au bout ! C’est ce que je fais.

  15. georges Palazzolo dit :

    je connais votre dévoument…je vous ai trouvé 4 nouvelle voie pour dimanche…..les petits ruisseaux…….on croise les doigts.
    cordialement. G.P

  16. sonia dit :

    coucou Didier, allez allez allez, résultats demain, je croise les doigts ! bisou sonia LEON ARZANO

  17. Chanaleilles dit :

    Ce 27 mars, tu as été réélu avec 60% des suffrages, contre 40% pour le Front National.

    Cette victoire, parce que tu es mon ami, et que tu es un « homme bien », me fait plaisir. Mais ce plaisir est teinté de regrets ; en réalité j’ai détesté cette campagne.

    Moi qui te sais et te vois toujours présent sur le terrain, à l’écoute des petites gens, allant à leur rencontre, les connaissant souvent intimement, eux et leurs familles, les suivant et les aidant depuis des mois ou des années, les écoutant, les recevant chaque semaine dans ton bureau, te démenant pour leur trouver des solutions personnalisées qui améliorent leur vie quotidienne, j’ai détesté voir dans les scores de ces deux tours des cantonales le peu de reconnaissance de ton travail permanent, et de ta présence quotidienne et compréhensive auprès de tes administrés, comme de tous ceux qui te sollicitent.

    Moi qui te vois réfléchir et travailler sans relâche, souvent dès 6 heures du matin, samedi et dimanche compris, à proposer des solutions et des améliorations pour ton quartier, ton canton, ton secteur, mais aussi pour Marseille en général et son image, moi qui t’ai vu travailler depuis plusieurs semaines à un outil de communication moderne et interactif qui permette à tous de mieux te connaître et de juger et commenter tes propositions, j’ai trouvé profondément injustes les 40% de score de ton concurrent, un candidat qui n’a jamais rien fait pour notre ville, qui n’a même pas fait campagne, et qui dans ces élections ne proposait rien, surfant juste sur la mode du moment, la vague bleue de Mme Marine le Pen.

    Moi qui sais ton travail avec des élus de tous bords, du moment qu’ils sont des hommes de bonne volonté, pour améliorer l’image de Marseille et des quartiers sud, préserver les espaces naturels exceptionnels de nos Calanques et de notre littoral tout en y maintenant les usages que nous y pratiquons, permettre que le bénéfice de la mer et des activités qu’on peut y pratiquer soit accessible à TOUTE la population de Marseille, j’ai ressenti comme une gifle les bulletins siglés « Ni, Ni » qui figuraient dans le dépouillement, et te faisaient payer des consignes nationales dans lesquelles tu n’étais pour rien, et qui ne traduisaient en rien le travail transversal que l’on mène à un échelon local pour améliorer la vie d’une ville et de ses habitants.

    J’ai rencontré bien des élus locaux au cours de ma vie et de ma carrière professionnelle ; de par tes valeurs, tu es pour moi celui qui force le plus le respect. Et si je t’ai parfois vu las, notamment ces derniers temps, devant les injustices que j’évoque ici, je ne t’ai jamais vu baisser les bras.

    Tu es un véritable politique, qui ne vis qu’au travers de ton engagement politique, et pour lui.

    Tu es un homme remarquable, par ton dynamisme, ta force de caractère, ton engagement permanent – quelles que soient les circonstances et l’adversité – la quantité et la qualité de ton travail, l’intensité de tes convictions, ton exigence d’excellence des propositions que tu fais, et des résultats à atteindre, ta volonté, ta foi en l’avenir, ta droiture et tes valeurs morales. Et tu es tout aussi remarquable dans le monde politique par ta gentillesse, ta proximité, ton humanité.

    Je voulais le dire ici à tous ceux qui ne te connaissent pas, ou mal, et qui ont hésité, ou ne sont pas venus voter, ou ont choisi un vote protestataire contre des positions ou programmes nationaux, sans même savoir ce que tu accomplis chaque jour au niveau local, qui était celui de ces élections.

    • Didier Reault dit :

      Merci de cet hymne à l’action politique qui, au-delà de mon cas personnel, devrait animé tous ceux qui se présentent à des élections et, de surcroît, ceux qui son élus.

      Merci encore de témoigner ainsi !

Laisser un commentaire