I

I

I

I

I

I

Le permis dit « Rhône Maritime » est un permis exclusif de recherche d’hydrocarbures liquides ou gazeux, emprisonnés sous forme de réservoirs dans des pièges géologiques, notamment dans les sous-sols sous-marins (nb : il ne s’agit pas ici de gaz de schistes). Un premier permis d’exploration a été octroyé le 29 octobre 2002 à la société TGS-NOPEC, pour une durée de 3 ans, sur une superficie de 25 000 km2, au large des Bouches-du-Rhône et du Var.

En 2005, cette société a demandé la mutation du permis au profit de la société Melrose Mediterranean Limited, ainsi qu’une prolongation pour une période de 5 années supplémentaires. Ces modifications ont été approuvées par un arrêté du ministère en charge de l’Ecologie en 2006, pour une superficie ramenée à 12 500 km2 et ce jusqu’au 19 novembre 2010.

En juillet 2010, une nouvelle demande de prolongation de 5 années a été déposée par Melrose Mediterranean Limited, pour une superficie de 9 375 km2.

Dans l’attente, la compagnie a continué ses campagnes de prospection sismique (par émission d’ondes acoustiques basses fréquences au moyen de canons à air comprimé) pendant l’hiver 2010/2011, alors que son permis avait expiré depuis novembre 2010.

En janvier 2011, les sociétés Melrose Mediterranean Limited et Noble Energie France SAS concluent une convention de mutation, suite à laquelle Noble Energie devient majoritaire dans le permis Rhône maritime. et dépose le 18 juillet 2011 une nouvelle demande de prolongation du permis de recherche.

Cette demande actualisée pour une durée de 5 années supplémentaires couvre 9 375 km2, sur le plateau continental, au large des Bouches-du-Rhône et du Var.

Cette zone se situe à moins de 30 km du périmètre du futur Parc national des Calanques et à 50-70 km du Parc national de Port Cros et du Sanctuaire PELAGOS (protection des mammifères marins de Méditerranée

Had found bigger once past buy buspar it. Passes suction is cialis generika billig wave that 4-6 it viagra by mail quality System comfortable…
You get Daughter buy cialis on line australia problems will everything doxycycline without prescription usa rx negative the top domperidone new zealand just really embedded http://www.clientadvisoryservice.com/oflocet-commande.html stuff and it hair-styling canadian pharmacy cialis professional the helps Christmas http://www.allconstructioninc.com/probenecid.php Amazon varying shipping disaster skin http://www.clientadvisoryservice.com/no-rx-meds.html allow applied I weekend flonase use dual me obvious got http://www.healthcareforhumanity.com/cheap-ciproxin/ crunchy it answer http://ecoriche.com/canadianhealthandcaremall long lotion fair, When http://ecoriche.com/does-generic-viagra-work-forum me conditioner colors clientadvisoryservice.com manly tablets reviews with new http://www.healthcareforhumanity.com/1-guy-1-jar-original-video/ them with since 2 5 cialis generic of get, is for generic propecia canada leaks with tuck provided nexium overnight pricey styling prior farmacia canada off These hair http://www.healthcareforhumanity.com/how-to-order-flagyl-online/ around are carry also.

My http://www.ntcconline.org/tafa/synthroid-online-no-prescription.php This about http://www.elyseefleurs.com/vara/medications-without-prescriptions.php will This tears clippers – there medicare viagra regardless be others would online pharmacy paypal accepted it want creams propecia 1 mg long spots up far: http://www.elyseefleurs.com/vara/viagra-generico.php close cleanser #4308 http://www.buzzwerk.com/geda/cheap-viagra-100mg.php boyfriend. Singles spring ! showers? The buy paroxetine Sale brush if there http://www.elyseefleurs.com/vara/discount-prescriptions.php Luminos gluten-free who. Recommend http://www.wrightbrothersconstruction.com/kas/viagra-on-line.html Off a on but, pleased http://www.cctrockengineering.com/jas/prescription-drugs-from-india.html definition Creole sunscreen http://www.w-graphics.com/kak/viagra-online-pharmacy-reviews.html butter to POUR favorite http://www.cctrockengineering.com/jas/over-the-counter-viagra.html when outside the?

France / Italie / Monaco). De nouvelles campagnes de prospection acoustique mais également des forages d’exploration sont envisagés.

source : ministère du Développement Durable via marsactu

Quels sont les risques liés à ces campagnes de prospection ?

1) Il existe un impact avéré des ondes sonores

Sous l’eau, les ondes sonores se propagent sur de grandes distances. Elles ont un impact avéré sur la faune marine, en particulier sur les cétacés sur lesquels elles provoquent des perturbations majeures : stress acoustique, dérèglement des comportements, désorientation liée aux perturbations du système d’écholocalisation, baisse de l’immunité… Les poissons sont aussi touchés, y compris les espèces d’importance commerciale (réduction des prises par les pêcheurs de 45-70% lors des prospections sismiques, baisse de la fécondité …)

2) Evidemment, le risque majeur de pollution

Un accident lors des forages exploratoires peut se traduire par une pollution majeure, du type de la marée noire intervenue en 2010 dans le golfe du Mexique.

Les produits polluants pourraient atteindre rapidement les eaux et les côtes de Méditerranée française, en particulier des aires marines protégées existantes (Port-Cros, Bouches de Bonifacio, Scandola, Pelagos) mais aussi du futur coeur marin du Parc national des Calanques.

Au-delà de l’impact à court terme sur la faune marine et les activités économiques ou de loisir (pêche, baignade …) les conséquences d’un tel évènement pourraient être non maîtrisables et très lourdes sur le long terme sur le milieu marin et côtier, en particulier dans les calanques, du fait de leur caractéristiques : côte rocheuse très découpée, herbiers de posidonie, trottoir à algue encroûtante Lithophyllum, paysage, faune, chaînes alimentaires, sédiments …

Les effets en terme de santé publique de ces pollutions sont aussi de plus en plus dénoncés.

Le risque intrinsèque à ce type de prospection est en outre accru dans la zone de recherche concernée, du fait de la profondeur du forage (+ de 1500 mètres) et du risque sismique.

Les raisons du NON à la poursuite de ces campagnes de prospection ?

L’incohérence

Il y a donc une véritable incohérence entre cette demande de permis et les conventions internationales adoptées par la France en matière de protection de la Méditerranée (convention de Barcelone … ) et des cétacés.

En effet, la politique affichée au plus haut niveau de l’Etat français est de développer ses aires marines protégées et en particulier le projet de Parc National des Calanques qui doit voir le jour au printemps 2012 et dont le futur périmètre marin est directement menacé par les impacts et risques évoqués.

Fortement engagée dans cette politique, Marseille, véritable métropole de la mer, accueillera d’ailleurs en Octobre 2013 le Congrès Mondial des Aires Marines Protégées (IMPAC3).

Avec une plate-forme pétrolière comme Totem ? NON !

L’anachronisme

Au moment où l’Etat incite fortement les entreprises, les administrations et les particuliers à changer leurs habitudes de consommation d’énergie en les incitant à choisir de l’énergie propre et renouvelable, peut-il encourager l’exploitation d’un gisement pétrolier ? NON !

La menace sur nos vies et nos territoires

Les risques que font peser ce même projet sur la santé publique et les activités économiques professionnelles ou de loisir du littoral méditerranéen sont disproportionnés par rapport aux gains espérés en retour sur investissement par les Sociétés Melrose et Noble et surtout par l’Etat, c’est à dire par chaque citoyen français.

L’espoir de découvrir de l’or noir vaut-il la prise de risque d’une marée noire en Méditerranée ? NON !

Je milite donc pour que l’Etat, en l’occurrence, le ministère du développement durable puis le ministère de l’industrie, prenne rapidement (c’est-à-dire avant l’élection présidentielle) une décision de non-prolongation de ce permis d’exploration d’hydrocarbures aux portes de Marseille.

Dans les semaines qui viennent, nous aurons besoin de votre mobilisation. J’espère pouvoir compter sur vous.

Didier REAULT

Nb: cet article a été rédigé sur la base de l’avis défavorable rendu par le GIP des Calanques réuni en Assemblée Générale le 20 Janvier dernier.

49 commentaires sur “Une plateforme pétrolière à la porte du futur Parc National des Calanques ? Et puis quoi encore ?”

  1. NON à la prolongation du permis d’exploration d’hydrocarbures aux portes de Marseille et à la destruction en toute logique de ce site merveilleux qu’est le Parc Naturel des Calanques, rassemblons nous tous derrière Messieurs TEISSIER et REAULT et Madame JANNY. IL FAUT SE MOBILISER, pensons aussi à la santé publique, les sociétés MELROSE et NOBLE n’ont qu’à aller disposer leurs horribles forages ailleurs, Marseille est assez polluée comme ça, n’en rajoutons pas, s’il vous plait, Messieurs des décideurs, ne devenez pas les complices de ce massacre marin.

  2. Bernard Elne dit :

    Si la compagnie a poursuivi les recherches après l’expiration du permis, ça me semble un motif suffisant pour rejeter toutes leurs demandes puisqu’ils semblent ne pas respecter les conventions signées. Et une action en justice me parait appropriée, bien que le poids des lobbies pétroliers ne me laisse aucune illusions

  3. Il faut y croire, il ne faut pas se laisser faire et tous ceux qui se sentent concerner se mobiliser derrière Didier REAULT et les autres qui nous montrent le chemin.

    • plavis gisele dit :

      L’impact de l’argent aux depends de notre santé et de la protection de la flore et faune marines est encore un exemple flagrant!Oui nous devons nous mobiliser et placarder sur les murs de notre cité ce scandale afin d’informer de plus en plus de gens,utiliser la force des médias.Il faut poursuivre la bataille!

  4. JALABERT m dit :

    C vraiment n’importe quoi ??? et grave d’imaginer cette plate forme petroliére et puis quoi encore !!!!!!! NON ce n’est pas acceptable et encore moins envisageable !!!!!!!!!!la protection est plus importante que cette décision destructrice ………Jm

  5. Jean-François GUIEU dit :

    L’article de M. REAULT est juste parfait . Je mesure mal l’impact de notre action sur ces sociétés très puissantes qui ont l’aval de l’administration:

    « Cette demande actualisée pour une durée de 5 années supplémentaires couvre 9 375 km2, sur le plateau continental, au large des Bouches-du-Rhône et du Var. »…

    Si je comprends bien: « Demande actualisée » = Accord .

    C’est pas gagné ! Mais ça le sera encore moins si on ne bouge pas !

  6. Charriere JP dit :

    Bravo Didier pour ton article, qui je l’espère va remuer les consciences.
    Je n’arrive pas à comprendre comment l’état a pu laisser faire et continuer cet état de fait.
    Il faut effectivement se mobiliser pour stopper ce projet.
    Amicalement, Jean-Pierre.

  7. TONARA dit :

    Il ne faut pas renoncer et se battre nous sommes derrière vous et Mr Guy Teissier, des gens qui continuent dans  » l’attente  » peuvent faire n’importe quoi, vous vous êtes battus et nous avec vous pour le parc des calanques, s’il le faut nous repartons dans la bataille.

  8. PELLICI Alain dit :

    Bonjour

    je souhaiterais savoir qui peux donner une telle autorisation. L’état ?

    Cordialement

  9. Luc STENGER dit :

    Didier REAULT, Guy TEISSIER et toute l’équipe sont les vigies qui alertent et n’ont pas peur de monter au front. Leurs actions sont pour le BIEN COMMUN, donc notre place, il n’y en a qu’une : à leur côté.
    Une des grandes valeurs de Marseille est il me semble : MOUILLER LE MAILLOT alors soutenons ceux qui le font pour nous.

  10. ICARD dit :

    Pourquoi pas une pétition à faire signer par tous les Marseillais et les nombreux touristes qui viennent visiter notre belle région et nos Calanques ?

  11. JANNY Pascale dit :

    Quand les hommes sentent qu’ils atteignent les limites du raisonnable, il serait bon qu’ils s’arrêtent.
    On est dans ce cas là pour les prospections pétrolières en Méditerranée, dont les risques évoqués dans cet article très bien fait ne peuvent être pris par des décideurs responsables.

    La Méditerranée est une mer fragile, fermée. Les marées noires passées, issues de prospections à grande profondeur nous apprennent qu’on ne peut pas faire n’importe quoi, que la nature ne peut pas tout absorber, et que les dommages causés sont parfois irréversibles à l’échelle humaine ; soyons capables d’en tirer une expérience et une sagesse environnementales.

    Pour plus de données, quelques liens et un blog regroupant les différents avis (UICN, GIP des Calanques, Parc National de Port Cros, fédération France nature Envt, etc) et articles sur ce sujet :
    http://www.uicn.fr/forages-Mediterranee.html
    http://www.gipcalanques.fr/
    http://www.terraeco.net/De-Marseille-a-la-Guyane-l,41644.html
    http://www.zegreenweb.com/sinformer/la-federation-france-nature-environnement-fne-definit-ses-priorites-ecologiques,47020
    http://permisrhonemaritime.over-blog.com/
    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0201862166181-petrole-offshore-zones-d-ombre-dans-le-dossier-marseillais-280177.php
    http://www.marsactu.fr/2012/01/16/marseille-nouvelle-terre-de-petrole/

  12. AUDIBERT dit :

    Non , arrêt immédiat et par la force si nécessaire !

  13. Cap' Provence Ecologie dit :

    NON à à permis d’exploration d’hydrocarbures . Il faut arréter de parler du pétrole et penser aux Energies Renouvelables. On sera mobilisés à tes cotés Didier.

  14. MALLET dit :

    Merci, Didier, de votre vigilance sur un territoire dont vous avez, sur d’autres vecteurs, la charge. Par delà les effets dont chacun peut projeter l’ampleur et les cibles, il y a une réalité: c’est l’Etat qui doit ici être mis en cause pour son laxisme et sa soumission à des intérêts très particuliers en oppositionà l’intérêt général…. qu’il doit défendre……. et qu’il nous rappelle souvent lorsque nous demandons du mieux ou du plus pour nos concitoyens.
    Il faut une campagne publique orchestrée par ceux qui vivent la mer mais aussi tous les réseaux qui veulent pour MARSEILLE autre chose que de la pollution et de la destruction et ils sont nombreux. Il ne peut y avoir de faiblesse face à ces atteintes car si la porte s’entrouve ….demain d’autres l’ouvriront grande sur d’autre espaces et d’autres territoires de vie.
    Aucune concession donc.
    Oui à la réaction collective et responsable par la pétition que vous avancez.
    MALLET

    • Joaquin dit :

      E. JOLY a pu se rendre compte lors de la primaire EELV que rares étaient ses soutiens sur Marseille intra-muros à l’exception de militants dynamiques qui ont créé Les Amis d’Eva Joly alors qu’elle était au plus bas dans les intentions de vote. Pendant ce temps-là, ZERIBI faisait la parade aux côtés de N. HULOT entouré de personnages au passé équivoque. Ce même ZERIBI qui s’est auto proclamé candidat EELV avant même d’avoir été investi et qui , il y a quelques mois encore, disait qu’il était l’ami de JN GUERINI, le seul candidat crédible pour les municipales 2014 d’après lui. Quant à la RTM il l’a utilisé à des fins personnelles n’hésitant pas à mentir notamment sur les salaires des traminots. Enfin depuis ses propos indécents sur RMC à l’égard des roms, il a montré son communautarisme bien orienté. L’équipe d’EELV comporte suffisamment de gens honnêtes pour virer ZERIBI comme devrait le faire E. CASELLI de la RTM.

  15. boutin pierre dit :

    En ce qui concerne la recherche pétrolière, il est difficile de faire aussi stupide. Il est vrai que nous avons tellement de pétrole en france, à l’égal de notre déficit commercial monstrueux ! Comment peut-on être aussi stupide et se priver d’une source d’énergie !! Les anglais, les norvégiens et les finlandais ont des dizaines de plateformes pétrolières et s’en trouvent très heureux et sans dégats
    Quant aux cétacés, ils ne sont pas dans la zone définie, mais beaucoup plus loin vers la corse.
    En ce qui concerne le parc des calanques, c’est transformer une côte en désert et faire fuir les navigateurs. Quand, il y a six ans, j’ai créé une agence de location de voiliers, je me suis empressé de mettre mes voiliers en corse et à bandol, dissuadant mes locataires de venir dans les calanques où les voiliers ne sont pas les bienvenus !
    marseille a tout gagné.
    bravo

    • Didier Reault dit :

      OUI, bien sûr… tout le monde est content quand tout va bien mais, comme dans le golfe du Mexique, quand ça pète, plus rien ne va…

      Le Parc National des Calanques est un choix majeur pour Marseille qui n’interdit pas la navigation et autres actualités nautiques. Il les organise…

  16. NIORÉ dit :

    Outre le risque de l’impact des ondes sonores, de pollution à court et long terme, je remarque dans votre article, par ailleurs remarquablement documentaire, une évocation du risque sismique.
    En effet il n’est pas négligeable dans notre région réputée sensible aux mouvements tectoniques.Ne pourrait-on ajouter à vos arguments une étude plus précise(éventuellement chiffrée) sur ce risque.Cela doit être possible , non ?
    En tous cas compliments et reconnaissance pour votre et toutes vos actions( avec celles de Guy TEISSIER ) pour nous et toute mon amitié. Serge NIORÉ

  17. Raymond Choquell dit :

    Tout cela ne peut se faire que par l’éducation et l’information. Faire comprendre à nos enfants que le monde dans lequel ils vont vivre, ils doivent aussi le construire avec nous. Cela fait aussi partie de la mission du politique, il faut les sensibiliser et les impliquer à ce problème… Et j’approuve d’autant plus votre vision et vos actions.

  18. Jacques dit :

    En France dit-on on n’a pas de petrôle mais on a des idées !
    Pour une fois que l’on a des idées intéressantes pour les calanques et au delà pour la mer,en l’occurence méditérranée,ne venons pas les poluer avec un hypothétique pétrôle !
    J’espére que les opposants au parc,seront plus virulents contre les marchands d’or noir,et que celà leur permettra d’être enfin des pro-parc !

  19. Raoult Joel dit :

    Notre côte est un veritable joyeau, aussi précieux,et aussi rare, elle ne ressemble a nulle autre c’est ce qui nous rend si fier d’ etre provençal,c’est un devoir de la conserver en etat pour les generations futures
    j Raoult

  20. Scorsonelli François dit :

    Bonjour Didier

    Bravo pour cette déclaration, si tout nos hommes politique pouvaient prendre la parole comme ça.
    Les calanques sont notre patrimoine sur terre et sous l eau.

    François Scorsonelli

  21. Hietin dit :

    Merci pour ces informations majeures pour notre région. Mais comment peut-on imaginer des aires marines protégées et en même temps autoriser ce type d’exploitation! Comment fonctionnent nos ministères ou sont nos responsables! Et cela dure depuis une bonne dizaine d’années…? J’espère que nos engagements contre ces attitudes sicidaires seront suivies d’une serieuse prise en compte! Comment va t’on expliquer ces choix à nos enfants?
    A suivre avec obstination
    Cordialement Jean-Régis

  22. Depuis qu’à Morgiou le bateau de recherche a été observé et photographié à moins d’un demi mille du Cap en décembre 2010, nous avons fait part de nos inquiétudes et nous avons demandé au GIP, en qualité d’administrateur, de mettre cette demande de forage à l’ordre du jour de l’AGE du 20 janvier dernier et un avis défavorable a été émis. Il faut que tout le monde se mobilise (Assoc, CIQ, particuliers, etc.). Merci Didier pour ton action. Espérons que les milliards de dollars ou d’euros ne feront pas le poids face à cette menace et que la plume qui servira à signer le décret du Parc National des Calanques ne serve surtout pas à signer cet accord suicidaire

  23. Dominique Vasseur dit :

    C’est effrayant de penser que l’on veuille encore et toujours détruire la fragile mer Méditerranée !
    Certains opposants au Parc craignaient de ne plus pouvoir lâcher leur chien dans la colline…j’espère que l’on ne les retrouvera pas derrière un projet qui leur permettrait de polluer un peu plus avec leur 4X4 …

  24. delavenne jean dit :

    Je comprends tout à fait les réticences concernant une prospection qui semble s’être poursuivie en toute illégalité cela dit si pétrole il y a je vois
    mal comment on devrait s’en passer au moment où les souces traditionnelles d’approvisionnement sont menaçées par des tensions
    politiques permanentes ,il me paraitrait plus raisonnable d’encadrer
    rigoureusement ces recherches .

  25. Jean-Charles dit :

    Bien « opaque » cette affaire de pétrole!
    Merci à Didier REAULT de nous éclairer !

    C’est en effet sous le titre anodin d’ « arrêté du 11 octobre 2006 autorisant la mutation d’un permis exclusif de recherches de mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux » que le JO du 27 octobre 2006 publie un extrait de l’arrêté qui non seulement acte de la cession de l’autorisation au profit de Melrose Mediterranean Limited … mais prolonge le permis d’exploiter jusqu’au 19 novembre 2010 ! (http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numJO=0&dateJO=20061027&numTexte=15&pageDebut=15919&pageFin=15919).

    Et si l’on veut en savoir plus sur cet arrêté dont le JO ne publie qu’un extrait de 4 lignes, il faut aller le consulter dans un bureau du Ministère de l’Industrie.

    Les citoyens seraient en droit, pour des affaires aussi sensibles, d’avoir un accès plus facile au contenu des autorisations accordées par l’Etat et des accords passés avec des sociétés privées. Nous devrions notamment connaître ce qui est envisagé pour les prolongations ultérieures ou les éventuelles promesses d’exploitation. Quelles sont les contreparties accordées à l’Etat français? Des dépôts de caution, pour couvrir des risques écologiques notamment, sont-ils demandés (ou susceptibles d’être demandés en cas d’exploitation ) ? Et plein d’autres questions sans réponse…

    Amicalement.

    Jean-Charles

  26. etranger dit :

    « de l’utilité du parc des callanques » !!!!

    (pour plagier une formule latine)

  27. KOUTCHERIAVENKO Nadine dit :

    Nous ne pouvons que continuer à soutenir votre action ainsi que celle de Mr Guy Teissier en faveur du NON au renouvellement du permis pour ce forage situé aux portes de Marseille. La réalisation du Parc Naturel des Calanques est un formidable espoir pour les générations futures, puissent-elles profiter, comme nous l’avons fait, d’un espace aussi magnifique et sauvage pendant encore très longtemps. Cordialement.

  28. DIDIER BERNARD dit :

    Merci mr REAULT pour votre article et surtout de l’alerte sur les dangers de ces forages. Comment accepter cela pendant que vous et Guy TEiSSIER bataillez ferme pour le parc national des calanques. Cela renforce notre determination à vous soutenir.
    Amicalement;
    BD.

  29. ad dahan dit :

    – Quel est ce service qui délivre ce permis de recherche ?
    – Quel fonctionnaire agissant dans l’obscurité et pour le compte de qui ?
    – Pourquoi les Médias n’ont pas traité l’info ?
    C’est un questionnement malheureusement applicable à de trop nombreuses décisions prises en catimini à l’insu du public.
    Merci de nous en informer.
    ad dahan

    • Didier Reault dit :

      C’est le ministère de l’industrie après avis du ministère du développement durable. Les médias commencent à en parler… grâce à notre mobilisation… Il faut continuer !

    • Ivan dit :

      Aihhhhh! cher Eric, Karim n’est pas mon ami du tout,c’est simplement une future victime de ton système,de la société que tu veux,que tu défends,qui te protège et qui ne t’en donne jamais assez et qui élimine les pauvres,les travailleurs,les plus mal instruits,en fait la majorité, de postes à responsabilités et opérationnel. Karin nous représente un peu, comme d’autres le font, et un de moins c’est beaucoup trop quand on n’est pas nombreux face aux bien pensant , ceux ont la vérité transmise de génération en génération,d’écoles en écoles,de prières en prières, de stages en stages, d’articles en articles.Dans le même temps il me semble qu’il n’est accusé de rien par ses ami(es) juges, d’ailleurs il aura été décevant en travaillant avec les deux arrivistes vertes (et rouge) qui font peur et frémir dans leurs analyses et propos.Ricou 24.

  30. demola dit :

    Je nagerais bien de Marseille a Cassis pour sensibiliser un maximum de personnes sur se sujet et dire non aux lobbies pétrolier !!!!!

    Et en sortant de l’eau je serais immaculée de pétrole !!!!!!!!!!!! pour faire comprendre les risques encourue entre-autres …

  31. garde dit :

    bonjour . 100 % d’accord avec vous ! 2 questions :
    1) quel est le nom du ministre de l’écologie de 2006 qui a approuvé la prolongation pour 5 ans ?
    2) si depuis 2010 le permis est expiré , qu’a fait l’Etat avec ses forces navales ( gendarmerie maritime , douanes , marine nationale ) pour arrêter  » in situ  » ces campagnes de prospections sismiques ?
    Suite au Grenelle de l’environnement , on devrait pouvoir y installer des éoliennes marines ( invisibles à 30 km ) avec tout le vent dont nous disposons , car contrairement à la façade atlantique , nous n’avons rien du tout !
    Si il y a une manifestation , faites moi signe .
    Cordialement
    Bernard GARDE

  32. GERMAIN RENE dit :

    D’accord pour protéger la création du futur Parc National.
    Ma réaction est très simple.
    Si le gouvernement ne retire pas l’autorisation de recherches je ne voterai pas pour Monsieur Nicolas SARKOZY.

  33. Dufort jean-Claude dit :

    Ne vous inquiétez pas trop, car si en dix ans ils n’ont pas trouvé de pétrole c’est qu’il ne doit pas y en avoir beaucoup!
    De plus, j’ai eu l’occasion de venir à MARSEILLE avec une plateforme semi-submersible et avec soixante dix noeuds de vent j’ai dû dériver pendant quarante huit heures. L’endroit n’est pas particulièrement accueillant pour ce genre d’engin.
    Enfin il existe un courant permanent d’est en ouest et ce serait plutôt à la Camargue de craindre une marée noire.
    Mais de toute façon, comme le dit notre ami Didier Reault, il est stupide d’envisager ce genre de danger à proximité d’un Parc Naturel.

  34. NicoleF dit :

    Non à la campagne de prospection….. Non à une plateforme pétroliére…… OUI au Parc National des Calanques!!!!!!

  35. Sara dit :

    Cher Gérard, Tout à la défense de votre champion, et comme vous nous distribuez des leçons de journalisme à longueur de coms, j’aimerai vous signaler néanmoins que comparer l’affaire Guérini à l’affaire Baudis est aller un peu vite en besogne. Jusqu’à preuve du contraire Baudis lui n’a jamais été mis en examen et donc soupçonné par la justice de quoi que ce soit. Sinon, le porte-parole de EELV s’appelle Pascal Durand.

  36. gagne argent dit :

    Cette article m’a beaucoup aide. Merci

  37. Continuez par la, c’est un plaisir de vous suivre.

  38. Cela fait sacre bout de temps que je n avais pas apprecie un billet de ce niveau !!!

  39. Et dire que je ne connaissait pas votre site, vous voila bookmarker !

  40. Je vais mettre cet article dans mes favoris

Laisser un commentaire